L’Indien

Nous avons quitté Cocos depuis 5 jours et avons enfin fait connaissance avec « l’Indien »! Après un premier jour et une première nuit tranquilles, « l’Indien » s’est réveillé vers 9H00 du 2ème jour. Le réveil a été brutal puisque nous n’avons pas eu le temps d’amener le parasailor avant la montée du vent. Résultat, quelques déchirures et un affalement très sportif sous 25 noeuds. Ensuite nous avons connu le ciel gris, la pluie et un vent de 25 noeuds qui s’est transformé en 30/35 noeuds! La mer a changé et nous avons alors vraiment connu « l’indien »! Creux de 6m, déferlantes, 3 ris sur chacune des voiles, on file à 9/10 nœuds aidés par 1 noeud de courant. Parfois une vague un peu plus grosse vient frapper la coque et passe par dessus l’avant, le cockpit et l’arrière. Bien protégés par la capote, nous restons secs et en maillots de bain! Très impressionnant. Le bateau est fait pour ce temps et se comporte super bien. D’ailleurs les 2 AMEL 54 de ce rallye se retrouvent côte à côte et dans le groupe de tête. Depuis hier le soleil est revenu et le spectacle est magnifique, indescriptible… Nous avons parcouru 1000 miles des 2300 miles qui séparent l’ile Maurice de Cocos, plus de 200 miles par jour de 24H depuis 3 jours, et espérons arriver à l’Ile Maurice dans une semaine si le vent le veut.

2 réflexions au sujet de « L’Indien »

  1. Cher Jacques , je suppose que tu commences à être persuadé que la terre est bien la Planète bleue que l’on dit . Tes photos et récits nous mettent plein d’étoiles dans la tête , une mention spéciale pour les récifs de la Grande barrière et le tour
    en hélico . Ceci dit , Ste Foy c’est magnifique aussi … et on est encore plus près des étoiles vu l’altitude . En pleine mer la pollution lumineuse est encore moindre
    évidemment ! Nous y avons fait quelques splendides randos et excursions qui nous
    laisseront des souvenirs durables . Bon vent à tous 2 . Cordialement: André et Mijane.

  2. Salut les marins,

    Magnifiques photos comme d habitude, l ocean Indien a l air d etre un peu plus « sportif » mais c est que du bonheur, ca me rappelle notre escapade aux Baleares en 2010.
    Bises a tout les deux et vive le sport.

Les commentaires sont fermés.