Direction les Galapagos

9 février à 12h (locale), départ de la deuxième étape vers les Galapagos. L’équipage de Ruby décide de jouer la prudence et prend le départ avec son gennaker car il est prévu 20 noeuds de vent assez rapidement et nous manquons d’entrainement avec notre Parasailor.
Rapidement les bateaux avec spinnaker prennent le large et nous nous retrouvons au milieu du peloton et toujours pas les 20 noeuds annoncés. La décision est prise de mettre en place tranquillement notre nouvelle voile réparée (180m2). Ruby accélère d’autant que le vent arrive en fin d’aprés midi. Nous gardons notre parasailor pour la nuit: elle sera
courte, très courte, mais nous allons parcourir 200 miles dans les premières 24 h et nous retrouver bien placés le lendemain. Malheureusement la météo s’annonce capricieuse pour les jours suivants : on craint la pétole !!
Aujourd’hui samedi 11 fevrier, mer trés calme, un petit vent nous pousse tranquillement vers les Galapagos où nous pensons arriver le 15 au matin: pourvu que ca dure! Seuls évènements marquants, une troupe d’une cinquantaine de dauphins jouant sans se préoccuper de Ruby et la pêche d’un petit thon qu’on avait oublié au bout de la ligne et qui gentiment a attendu qu’on s’occupe de lui.

Une réflexion au sujet de « Direction les Galapagos »

  1. Nous souhaitons que le Pacifique le reste…avons buté sur le terme pétole ?non
    trouvé au dico…en bruxellois existent les  » Fables de Pitche Scramouille  » où on
    parle de pécole , affection caractérisée par un décollement de la peau du cul …
    nous espérons que tu ne parles pas de cela Jacques … allez bon vent ?allez en pets !

Les commentaires sont fermés.